INSTITUTIONNEL, POLITIQUE & COLLECTIF

INSTITUTIONNEL, POLITIQUE & COLLECTIF

INSTITUTIONNEL, POLITIQUE & COLLECTIF

Plongée dans l'ouvrage de Jean Oury, Felix Guattari et François Tosquelles : 'Pratique de l'institutionnel et politique", 1985

Préface stimulante: « Je suis l’Autre, et l’Autre est l’Institution »

« Un collectif n’est justement ni un établissement, ni un groupe, ni une institution mais une sorte de machine abstraite; c’est à dire pour que puisse marcher de tels systèmes… Dans l’organisation vivante des systèmes, des structures, il doit y avoir tout un appareil abstrait dont on n’a pas l’accès direct. J’appelle cela collectif et l’une de ses fonctions essentielles est la fonction diacritique..la fonction diacritique est essentielle, elle doit pouvoir maintenir, créer des systèmes de distinctivité », Jean Oury

Au fond, la position extitutionnelle n’est elle pas de ne se séparer de l’institutionnel, mais le fait de savoir bouger les virgules, ajouter une lettre pour modifier la prononciation et permettre un changement au sein même de l’institution ?