LE DROIT A LA VILLE: MAI 2019

LE DROIT A LA VILLE: MAI 2019

LE DROIT A LA VILLE, MAI 2019

L'actualité du groupe créé sur le réseau social Facebook "Le droit à la ville a 50 ans I El derecho a la ciudad: 50 anos".

Ce mois ci dans le groupe LE DROIT A LA VILLE A 50 ANS I EL DERECHO A LA CIUDAD : 50 ANOS nous parlons:

  • De l’idéal perdu de la « Butte rouge », un idéal pour une population ouvrière qui aspirait à un loyer modeste car ne pouvant accéder au marché privé avec Alerte Butte Rouge.
  • De la sortie de l’ouvrage « Sur la vague jaune » par Bernard Floris et Luc Gwiazdzinski Site de l’éditeur
  • De la sortie de l’ouvrage « VILLES RADICALES: Du droit à la ville à la démocratie radicale » par les Éditions Eterotopia France > Site de l’éditeur
  • De la sortie du numéro 412 de la revue Urbanisme « Nouvelles figures du Droit à la Ville » > Site de l’éditeur
  • De la traduction en anglais de l’ouvrage de Henri Lefebvre « Hegel, Marx, Nietzsche ou le royaume des ombres » de 1975 prévu pour 2020 aux éditions Verso: « Hegel, Marx, Nietzsche or the Realm of Shadows » > Site de l’éditeur
  • De la manifestation-déambulation Bellevil’Montant avec le Droit à la Belle Ville
  • De la manifestation « sauvons le logement social à Grenoble » ou les effets pervers de la Loi Elan

Le « Droit à la Ville » est très vivant et le cinquantenaire de l’ouvrage de Henri Lefebvre sonne comme une nouvelle jeunesse.

Alors, rejoignez nous! 

.

HOMMAGE: MARIO GAVIRIA LABARTA

HOMMAGE: MARIO GAVIRIA LABARTA

HOMMAGE: MARIO GAVIRIA LABARTA

Il y a un an s'éteignait l'une des figures intellectuelles les plus critiques, vitales, intuitives, enthousiastes et généreuses que l'Espagne ait produites dans la seconde moitié du 20e siècle, Mario Gaviria Labarta .

A Common Langage, nous avons croisé la pensée de Mario Gaviria Labarta et ses actions sous l’angle de la sociologie et en tant que disciple et introducteur en Espagne des textes du philosophe français Henri Lefebvre à la fin des années 1960 . Le travail commandé par Mario Gaviria à Henri Lefebvre en 1972 rentrait alors dans le cadre d’une vaste étude sur le tourisme de masse et l’urbanisation dans la station balnéaire en plein essor de la Costa Blanca. Cette étude fut oubliée pendant quarante ans. Ce n’est que grâce à l’immense travail de Lukasz Stanek et les archives conservées par Mario Gaviria, que l’oeuvre « TOWARD AN ARCHITECTURE OF ENJOYMENT » est enfin publiée en 2014 par l’University of Minnesota Press.

Comme le précisait le quotidien El Pais l’an dernier: « Mario Gaviria, depuis près d’un demi-siècle, a été un pionnier dans le diagnostic et l’approche des réponses aux grands problèmes urbains, environnementaux et socio-économiques de notre pays. Mais la grandeur et l’importance de Mario résident avant tout dans le fait que ses enseignements continuent d’être pleinement efficaces aujourd’hui et restent tout aussi attrayants ».

EN SAVOIR PLUS